Accueil 9 Entraînement 9 L’expérience Equimetre de Trevor Andrews

Nous avons eu la chance d’interviewer Trevor Andrews, entraîneur de pur-sang, à propos de son utilisation d’Equimetre.

Pourquoi avez-vous intégré Equimetre et la collecte de données dans votre routine d’entraînement quotidienne, et qui est à l’origine de cette idée ? Pensez-vous que l’utilisation d’Equimetre contribue à votre succès croissant ?  

Découvrez toutes les réponses dans cette interview !

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Trevor Andrews, entraîneur de pur-sang basé à Ascot, Perth, en Australie occidentale. Cela fait maintenant plus de 2 ans que nous utilisons Equimetre, et nous travaillons avec environ 30 chevaux, essentiellement des 2 et 3 ans.

Pourquoi avez-vous intégré Equimetre et la collecte de données dans votre routine d’entraînement quotidienne, et qui est à l’origine de cette initiative ? 

J’ai utilisé un autre appareil pendant 10 ans, mais mon associé, Mark Dixon, a suggéré que nous essayions Equimetre, car il fournit plus de détails et d’informations sur les séances de travail de vos chevaux. Equimetre propose de nombreux paramètres clés que j’apprécie, offrant ainsi une vue d’ensemble du travail des chevaux et de leur niveau de forme, élément crucial dans le domaine des courses.

À quelle fréquence recueillez-vous et analysez-vous les données ? 

Nous utilisons Equimetre la plupart des jours de galop et examinons les données aussi souvent, soit jusqu’à 3 jours par semaine.

Quels sont les principaux avantages que vous avez observés en intégrant la collecte de données dans vos habitudes d’entraînement ?

Je trouve intéressant d’analyser les données après les séances d’entraînement. Cela nous permet de mieux comprendre la condition physique du cheval, notamment s’il supporte la charge de travail actuelle, la vitesse, la cadence et l’amplitude de ses foulées. Cela nous donne une très bonne idée du niveau de capacité d’un cheval.

Comment coordonnez-vous la collecte des données en équipe et qui prend en charge l’analyse des données ?

Mon data analyst, Mark Dixon, établit le profil de chaque cheval et analyse les données de leurs séances d’entraînement. Nous discutons en tant qu’équipe, puis nous nous concentrons sur le ciblage des bonnes courses et distances afin d’obtenir les meilleurs résultats pour chaque cheval.

Pensez-vous que l’utilisation d’Equimetre contribue à votre succès croissant ?

Je pense que c’est un outil précieux qui s’inscrit bien dans notre modèle d’entraînement et qui s’harmonise avec d’autres aspects de l’entraînement que nous utilisons, comme le suivi de la fréquence cardiaque sur tapis de course, le travail sur piste et l’analyse des données du profil de chaque cheval. Ces paramètres nous aident à cibler les bonnes courses avec précision et apportent des résultats pour l’écurie, mais également pour les clients qui nous soutiennent.

J’ai constaté que plus, nous utilisons le monitoring pour recueillir des données, plus les informations que j’obtiens et les commentaires des cavaliers sont utiles dans un secteur aussi compétitif. Ce sont les petites choses qui permettent d’obtenir de bons résultats.

Quelle est votre fonctionnalité, paramètre ou service préféré d’Equimetre ?

Les paramètres clés que j’aime connaître sont la récupération de la fréquence cardiaque, la vitesse maximale, l’amplitude et la cadence. Toutes ces informations, ainsi que ce que je vois et entends, me permettent d’obtenir le meilleur de chaque cheval.

Pouvez-vous nous faire part d’une réussite concernant un cheval pour lequel la collecte de données s’est avérée particulièrement bénéfique ?

J’avais un cheval de 2 ans à l’époque, “All Show“, lorsque nous avons commencé à utiliser Equimetre. Elle n’avait pas encore couru, mais les données que nous voyions étaient très impressionnantes. Les ventes de Perth approchaient et nous savions que son demi-frère était en vente. Comme All Show n’avait pas couru, mais que nous savions qu’elle avait un potentiel sérieux d’après les données que nous avions vues dans ses galops, nous avons fini par acheter le demi-frère “All Play” pour un bon prix. Il a montré beaucoup de potentiel en tant que 3 ans et a un profil très semblable à All Show en termes de cadence et d’amplitude. Tous deux ont beaucoup d’aptitudes et semblent être des chevaux passionnants pour l’avenir.

Quelles informations collectez-vous grâce à ces données ? 

Les données permettent d’identifier les chevaux moins doués en analysant les faibles pointes de vitesse, les cadences et amplitudes, ainsi que les temps de récupération à fréquence cardiaque élevée. Elles montrent que certains chevaux peuvent avoir besoin de plus de temps, qu’ils ont peut-être un problème sous-jacent, ou qu’il est certainement nécessaire de les faire progresser différemment.

Avez-vous des attentes ou des aspirations à l’égard d’Equimetre et de notre service à l’avenir ?

Nous sommes très satisfaits du produit et du service que nous recevons d’Equimetre, ainsi que du soutien d’Arioneo, de Charlotte notre Data Success Manager, et de toute l’équipe. 

Mots-clés : Trevor Andrews, Mark Dixon, données, EQUIMETRE, témoignage, technologie équine, fréquence cardiaque, vitesse

Crédit Photo : Trevor Andrews

.