Accueil 9 Témoignages 9 Témoignage Equimetre – L’expérience de Peter Muscutt ( Page )

Peter Muscutt, entraîneur de chevaux de course sud-africain, et son assistant Mark R Naidoo ont accepté de partager leur expérience en matière de collecte et d’analyse de données. Après une saison de course couronnée de succès, ils nous ont ouvert leur porte et ont répondu à nos questions.

Pourquoi ont-ils décidé de collecter des données ? Comment utilisent-ils Equimetre ? Quels sont les résultats obtenus ? Découvrez toutes les réponses dans cette interview ! 

Pouvez-vous vous présenter ?

Mark – Je m’appelle Mark R Naidoo et je suis l’assistant entraîneur de Peter, à l’écurie Peter Muscutt Racing. Je travaille là-bas depuis cinq ans maintenant.

Peter – Bonjour, je m’appelle Peter Muscutt. Je pense que nous nous complétons très bien avec Mark. Nous avons un très bon système en place ici. Nous avons eu une bonne saison, et évidemment, avec l’aide de votre outil [Equimetre], nous essayons d’améliorer notre système. Nous apprenons au fur et à mesure, mais cela nous a été d’une grande aide. Nous avons généralement entre 65 et 70 chevaux qui s’entraînent à plein temps à notre siège, mais nous en faisons entrer et sortir en permanence.

J’ai vécu une expérience similaire avec l’un de vos concurrents australiens. J’ai travaillé avec Chris Waller en Australie pendant sept ans. Et comme nous avons utilisé le système E-trakka là-bas, j’ai rassemblé une énorme base de données d’environ 80 gagnants de Groupe 1.

“L’entraînement des chevaux de course est un domaine très compétitif. L’utilisation d’Equimetre nous permet d’obtenir des informations beaucoup plus précises sur la santé et la condition physique générale de nos athlètes afin de maximiser leurs performances.”

Quel a été le facteur qui vous a poussé à collecter des données sur vos chevaux ?

Mark – L’entraînement des chevaux de course est un domaine très compétitif. L’utilisation d’Equimetre nous permet d’obtenir des informations beaucoup plus précises sur la santé et la condition physique générale de nos athlètes afin de maximiser leurs performances. Equimetre nous donne un meilleur aperçu de ce que nous ne sommes pas toujours en mesure d’évaluer en surface et nous aide à affiner nos programmes d’entraînement pour chaque cheval. Il nous permet également de fournir à nos propriétaires des informations plus détaillées sur leurs chevaux.

Qu’attendez-vous d’un produit comme Equimetre ? Que voulez-vous obtenir de cette technologie ?  

Peter – En principe, nous ne l’utilisons que lorsque les chevaux galopent. Nous essayons simplement de déterminer leur niveau de forme. Évidemment, l’amplitude des foulées est une donnée essentielle pour nous. Il se peut que nous examinions de plus près la longueur des foulées lorsque nous aurons plus de données sur chaque cheval. Les données de récupération sont évidemment très importantes, et nous essayons de mesurer l’intensité de l’effort lorsque les chevaux galopent grâce à leur fréquence cardiaque maximale, pour voir si nous avons atteint l’intensité souhaitée.

Comment la collecte de données joue-t-elle un rôle dans l’entraînement de vos chevaux ?

Mark – Grâce à ces informations plus détaillées, nous pouvons détecter quand un cheval n’effectue pas un entraînement conforme à ses habitudes. Par exemple, si un cheval n’a pas très bien travaillé, nous pouvons afficher le rapport d’exercice sur la plateforme Equimetre et l’évaluer pour voir si quelque chose est anormal. Nous pouvons alors le traiter ou bien l’arrêter quelques temps. Equimetre nous permet également de savoir quand un cheval est prêt à aller aux courses en fonction de sa récupération, de ses temps intermédiaires, de ses foulées, etc.

Qui supervise la collecte et l’analyse des données ? Comment procédez-vous ?

Peter – Nous apprenons tous les deux au fur et à mesure.

Mark – J’équipe les chevaux le matin quand ils se préparent à sortir, et une fois qu’ils ont terminé leurs galops, nous revenons aux écuries, nous téléchargeons les données et Peter et moi les examinons pour voir ce qui peut nous sauter aux yeux. Le temps qu’ils mettent à parcourir les 200 derniers mètres, l’amplitude et la vitesse maximale à laquelle leur rythme cardiaque se rétablit sont les indicateurs que l’on regarde en premier. Et parce que nous utilisons Equimetre depuis un certain temps, nous avons une base de données pertinente pour comparer les entraînements avec les précédents. On peut voir si les données sont moins bonnes que les précédentes, si les chevaux ont régressé.

Quelles sont les paramètres que vous utilisez le plus ?

Mark – Le profil locomoteur est très intéressant. On pourrait supposer que certains chevaux ont une grande amplitude, et puis lorsqu’on les équipe avec Equimetre, on constate que c’est le cheval le plus inattendu de l’écurie qui a la plus grande amplitude.

Peter – Pour mettre cela en perspective, nous avons une pouliche de deux ans qui a la plus grande amplitude de toute l’écurie.

Mark – Oui, je crois que c’était 7,7 m par foulée. Elle court dans une course de Groupe 2 samedi. Généralement, nous regardons les 400 derniers mètres à l’arrivée dans les courses et autres, mais 200m est une paramètre que nous utilisons. La vitesse maximale est également un paramètre intéressant. Nous avons eu un cheval que nous avons chronométré à 72km/h. Nous avons testé Equimetre sur un cheval il y a quelques moiss, et dans son galop il a atteint une moyenne de 73,6 km/h. J’ai dit à Peter que c’était le cheval le plus rapide que nous avions jamais chronométré. Et il a facilement gagné ses deux dernières courses.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler avec Equimetre ?

Peter – En fait, un de nos clients avait le système, alors nous en avons hérité. Il est simple d’utilisation et c’est facile d’interpréter les données parce qu’il y a  de nombreux graphiques.

Mark – Les données sont présentées d’une manière telle que même un novice peut les lire et en tirer des enseignements. Nous sommes très satisfaits d’Arioneo.

Peter – Et nous en avons acheté un autre. Il est déjà en route !

Mots-clés : Peter Muscutt, Mark R Naidoo, data, Equimetre, témoignage, prise de décision, technologie équine, cardiofréquencemètre