Témoignage EQUIMETRE : comment les entraîneurs utilisent les données pour prendre des décisions

Déc 23, 2020 | Entraînement, Témoignages

L’équipe d’Arioneo a eu l’opportunité de passer une journée avec Mikel Delzangles, entraîneur de chevaux de course de galop à Chantilly. Mikel Delzangles est un des entraîneurs partenaires d’Arioneo et utilise quotidiennement le capteur EQUIMETRE pour les chevaux de son écurie. Nous avons eu l’occasion de lui poser quelques questions concernant son utilisation du capteur.

Comment utilisez-vous EQUIMETRE au quotidien ?

On met le capteur principalement aux chevaux lorsqu’ils travaillent, une fois par semaine, quand ils font un travail sérieux. Sur certains chevaux pour lesquels on a un petit doute, on peut le mettre quotidiennement.

Quelles données regardez-vous en particulier ?

Je regarde principalement la vitesse à laquelle les galops se passent, surtout les 600 derniers mètres et la récupération des chevaux. Je dirais même que c’est sans doute la récupération qui est la donnée la plus importante.

EQUIMETRE vous-a-t-il déjà aidé à prendre des décisions ?

Il est arrivé que grâce à l’EQUIMETRE on s’aperçoive qu’un cheval a récupéré sans doute moins bien que ce que l’on croyait et ça nous a évité de le courir et d’attendre une préparation un petit peu plus poussée.

Quel est pour vous l’atout principal d’EQUIMETRE ?

Grâce à EQUIMETRE on a des paramètres supplémentaires sur l’analyse des performances et des travaux des chevaux. Autant l’entraîneur peut de temps en temps être subjectif, la machine elle, elle reste objective. Je pense qu’avec l’analyse des deux on arrive à prendre des décisions correctes.