Témoignage Equimetre | L’expérience de Philip Antonacci

Jan 21, 2022 | Témoignages

Accueil 9 Témoignages 9 Témoignage Equimetre | L’expérience de Philip Antonacci

Philip Antonacci est un entraîneur de chevaux de course américain qui possède une écurie d’environ 25 chevaux. Client Equimetre depuis juin 2021, il nous en dit plus sur son expérience avec la plateforme et le produit.

Qu’est-ce qui vous a poussé à collecter des données sur vos chevaux ? 

Je crois fermement qu’il faut recueillir le plus d’informations possible pour prendre les meilleures décisions concernant l’entraînement et la gestion des chevaux de course, et je crois beaucoup aux données de fréquence cardiaque. J’ai cherché la solution d’entraînement idéale afin de suivre facilement mes chevaux. La collecte de données est un outil précieux qui me permet de recueillir d’avantage d’informations sur les chevaux et qui, je l’espère, améliorera nos prises de décision à l’avenir. 

Qu’attendez-vous d’Equimetre ?

Je souhaite utiliser un produit précis (tant dans la technologie que dans les algorithmes), facile d’utilisation et d’interprétation. Collecter des données est une chose, encore faut-il, une fois collectées, pouvoir les utiliser et analyser correctement. Equimetre fait un très bon travail pour présenter les données de manière simple et compréhensive. 

Comment la collecte de données joue-t-elle un rôle dans l’entraînement et dans votre prise de décision ?

Je demande à ce que les chevaux portent EQUIMETRE à chaque entraînement. Nous gardons une trace de toutes les données sur la plateforme et sur une feuille de calcul Excel. Pour nous assurer que les temps intermédiaires correspondent, nous utilisons également notre propre outil de mesure de vitesse. Nous essayons de consacrer quelques heures par semaine à l’interprétation des données et à l’analyse de l’état de forme des chevaux.

Avez-vous un cheval dont les données se sont améliorées avec le temps et l’entraînement ?

Nous avons acheté une pouliche de course à titre privé l’année dernière. Elle a rencontré des problèmes et il lui a été difficile de rester en bonne santé. Nous lui avons fait suivre un programme intense et, malgré une longue période de repos, ses données cardio-vasculaires étaient exceptionnelles et indiquaient qu’elle était en forme. Nous l’avons donc entraîné quelques fois, ses données ont bien répondu et elle a bien couru par la suite. Nous utilisons des repères pour prendre des décisions et pour analyser chaque cheval. Grâce à eux, nous pouvons nous dire, « OK, ce cheval a eu une excellente performance et ses données avant la course sont celles-là ». À partir de là, nous pouvons cibler des données pour anticiper sa prochaine course et pour optimiser sa performance. Une fois que nous avons collecté des données et que nous les avons comparées avec les résultats des chevaux en course, nous pouvons prendre d’excellentes décisions et orienter les chevaux vers différentes courses.

Comment utilisez-vous EQUIMETRE au quotidien ?

Ce que je préfère, c’est de pouvoir suivre tous les paramètres de mes chevaux, comme le temps qu’ils passent dans les zones de fréquence cardiaque et le temps de récupération. Je pense que nous devons savoir combien de temps nos chevaux mettent à récupérer. Certains chevaux, comme certaines personnes, tirent plus de bénéfices d’un exercice que d’autres, et le temps qu’ils passent dans chaque zone de fréquence cardiaque détermine le temps dont ils ont besoin pour récupérer. Les mesures d’amplitude et de cadence sont également pertinentes. Equimetre développe constamment de nouveaux outils pour nous aider, comme le temps de dette en oxygène, qui est un nouveau paramètre avec lequel nous essayons de nous familiariser du mieux que nous pouvons. 

Mots-clés : témoignages equimetre, suivi du cheval de course, cardiofréquencemètre, performance, données équines, sport science