Accueil 9 Equimetre 9 5 façons de rentabiliser Equimetre

Dans cet article, nous vous proposons 5 façons de rentabiliser le coût d’Equimetre, notre solution technologique dédiée au management de la performance et de la santé des chevaux de course. Ces pistes de réfléxion ont pour objectif d’optimiser les bénéfices de cet investissement à court et long terme.

Le cheval de course est l’athlète équin par excellence. L’évaluation objective de son entraînement devient progressivement une référence au sein d’une structure d’entraînement. Cela permet notamment de quantifier vos observations, afin d’obtenir une vision globale de chaque cheval.

Comment utiliser au mieux ces nouvelles technologies équines afin de rentabiliser leur investissement ? Quelle stratégie adopter pour exploiter au mieux le potentiel de ces outils ?

Les avantages de ces outils sont multiples, aussi bien dans le suivi de la performance sportive, que dans la gestion de la santé du cheval athlète. Dans le cadre d’une écurie d’entraînement, leur champ d’utilisation est aujourd’hui très vaste.

1. Identifiez le niveau de fitness optimal pour gagner et conservez-le tout au long de la saison

L’un des principaux atouts d’un capteur connecté est la quantification du niveau de fitness de votre cheval à un instant T. En collectant fréquemment des données, vous construisez un référentiel, et complétez vos observations à l’aide de paramètres tangibles. Il est ainsi possible d’identifier les données inhérentes au pic de forme de votre cheval. Ces données, une fois acquises, deviennent un objectif à atteindre avant une prochaine échéance sportive.

Par exemple, vous pourrez monitorer le travail qui précède la course de l’un de vos chevaux. En faisant cela, vous collectez de précieuses données : vous connaîtrez son pic de vitesse, son aptitude à la tenue de vitesse, le niveau d’effort fournit, comment le cheval réagit à l’effort demandé, ses paramètres de récupération, et enfin, son profil locomoteur.

Fitness cheval groupe 1

Données issues de la plateforme Equimetre

Une fois ces données enregistrées, et que la course est passée, deux options s’offrent à vous selon le résultat :

  • Si la course s’est bien passée, grâce aux donnés enregistrées, vous serez en mesure de savoir à 100% si le cheval est de retour dans de bonnes conditions lors de son travail d’avant-course pour la prochaine échéance.
  • Au contraire, si la course ne s’est pas bien passée, que le cheval a mal terminé, vous aurez des marqueurs à améliorer lors de la préparation de la prochaine échéance, afin d’optimiser les chances de succès. Par exemple, vous pourrez utiliser les données de locomotion collectées afin de challenger la décision initiale d’avoir couru le cheval sur une certaine distance.

Grâce à Arioneo on voit que [Skalleti] est vraiment un métronome, il a toujours la même amplitude, la même récupération, il arrive à nous fournir des valeurs d’entraînement qui sont très similaires. Les mois passent, les années passent, ça reste le même Skalleti, ce qui nous donne toute confiance pour retourner aux courses, même avec quelques mois sans courir et y compris avec une période de convalescence qui a été assez importante après Hong Kong. Cela se voit vraiment sur les données : on prépare le cheval avec une grande régularité, pas de travaux rapides, juste des canters d’entretien qui sont quand même assez poussés. Et après trois ou quatre mois d’inactivité il peut revenir et être le vrai Skalleti qu’on connaît.

Jérome Reynier
utilisateur Equimetre depuis 2019

Il important de noter qu’ici nous discutons simplement des données d’aptitudes physiologiques du cheval, et que donc les paramètres externes tel que le mental ou l’environnement ne sont pas pris en compte.

Analyser et comparer l’état de forme actuel d’un cheval à celui qu’il avait lorsqu’il a réalisé une bonne performance en course vous permet donc de vous forger une opinion plus approfondie quant à son niveau de fitness actuel, et de sa capacité à bien courir le jour J.

2. Anticipez la contre-performance et le risque de blessure

Rien ne peut perturber une saison réussie plus rapidement qu’une blessure. C’est un coût pour le propriétaire, mais aussi pour le cheval car tout le temps de convalescence constitue une pause dans l’entraînement. Pour les entraîneurs comme pour les chevaux, il est crucial de minimiser le risque de blessures autant que possible.

Grâce aux mesures fournies par une sangle connectée, vous pouvez utiliser des points de référence établis suite à la collecte d’une première base de données pour déterminer si un cheval présente un risque plus élevé de blessure à un instant T.

Par exemple, une fois que vous aurez monitoré un cheval plusieurs fois, vous pourrez connaître ses données physiologiques qui lui sont propres. En répétant la même routine d’échauffement, vous saurez qu’un cheval est toujours autour des 125 BPM. Si un jour ce cheval a un cardio qui dépasse les 140 / 145 BPM lors de son échauffement, et ce sans aucun élément perturbateur externe, vous disposerez d’un premier warning pour aller regarder les données de plus près, avant que cela ne devienne quelque chose de grave.

Ainsi, vous pouvez adapter l’entraînement en fonction des besoins spécifiques de chaque cheval, et prévenir les blessures avant qu’elles ne surviennent.

3. Optimiser la stratégie de course en fonction du profil du cheval

Bien qu’un cheval puisse être excellement bien entraîné, et posséder un excellent fitness, il est toutefois nécessaire de l’engager dans la course qui lui permettra d’exprimer pleinement son potentiel.

La tenue de vitesse du cheval est l’élément qui fait la différence lors de la course. En effet, les données de tracking le prouvent : les derniers 200m sont rarement ceux courus le plus rapidement. Le cheval qui ralenti le moins se retrouve le plus souvent victorieux. D’ailleurs, seuls les chevaux exceptionnels possèdent une tenue de vitesse exceptionnelle.

Ainsi, les chevaux aux aptitudes que nous qualifierons de normales, disposent d’une tenue de vitesse limitée. C’est à ce moment-là que les données de locomotion prennent toute leur importance. En effet, le mécanisme unique avec lequel chaque cheval forme sa foulée détermine ainsi sa vitesse, sa stratégie d’accélération et influence sa capacité à tenir sa vitesse. Identifier le profil locomoteur d’un cheval permet d’appuyer son regard et son ressenti avec des données objectives qui informent sur les distances de prédilection du cheval.

Ces optimisations ont comme objectif premier l’amélioration de la performance de vos chevaux. Ainsi, l’un des meilleurs moyens de rentabiliser votre Equimetre est d’utiliser les données de locomotion afin d’identifier les profils locomoteurs théoriques de vos chevaux, ainsi que leur stratégie d’accélération.

Pour cela, le pedigree, mais aussi l’expertise de l’entraîneur sont essentiels. Les données collectées par Equimetre peuvent néanmoins compléter ces observations. En effet, elles apportent un appui scientifique derrière chacune des décisions.

J’aime le concept derrière EQUIMETRE. Je voulais voir les faits bruts, savoir pourquoi une décision est la meilleure. Par exemple, je sais qu’une de mes pouliches est une stayer parce qu’elle a l’amplitude d’une stayer. Nous savons que sa longueur de foulée est de 7,6 mètres et que sa fréquence de foulée est de 2,23, ce qui signifie qu’elle est apte à parcourir probablement 3 200 mètres et qu’elle peut tenir. Dès le début, j’ai dit que j’allais donner 12 mois à EQUIMETRE et que, quoi qu’il en coûte, j’allais le prendre très au sérieux. Et j’ai obtenu d’excellents résultats. Par exemple, avec un jeune cheval appelé Iron War que j’entraîne avec Equimetre a eu six départs, dont quatre victoires !

Trevor Andrews
Entraîneur australien

4. Développer le potentiel de chaque cheval

Théoriquement, chaque cheval devrait être capable de gagner une course, si cette dernière est parfaitement choisie selon son potentiel. Equimetre vous accompagne pour objectiver les aptitudes de chacun de vos chevaux, et ainsi exploiter au mieux leurs capacités.

La collecte des données offre la possibilité d’établir une vision à long terme du cheval. D’une année à l’autre, vous saurez exactement quelles données sont significatives pour chaque cheval, et lesquelles sont associées avec un bon ou mauvais résultat en course. Ces informations deviennent alors clés pour appuyer votre ressenti, et vous accompagner dans la sélection de la bonne course sur le bon hippodrome pour le bon cheval.

5. Offrez un nouveau service différenciant à vos clients

Les données peuvent se révéler être un argument marketing non négligeable. Parfois frustrés par le manque d’information et de communication, les propriétaires peuvent apprécier de recevoir une nouvelle forme de communication. Ainsi, le partage de certaines informations, de certaines données concernant l’entraînement peut permettre de fidéliser, notamment lorsque vos propriétaires ne se situent pas dans le même pays, ou le même continent que leur pensionnaire. Cela renforce le sentiment d’implication et d’appartenance, tout en vous facilitant le travail de communication.

Les propriétaires ne sont pas forcément à côté du centre d’entraînement, ils ne peuvent pas forcément voir leurs chevaux toutes les semaines et avec ça ils peuvent justement utiliser les données du capteur, tout leur est envoyé sur leur adresse-email et ils peuvent suivre le travail de leur cheval. Ils peuvent aussi poser des questions, cela les implique totalement dans l’entraînement, ils font partis de l’équipe.

Erwan Grall
Entraîneur français et utilisateur Equimetre depuis 2020. 

Par ailleurs, les données fournissent une traduction de votre expérience et de votre expertise concernant vos choix d’engagement, de travail et de planification de la saison. Cela apporte un complément à votre offre et peut vous permettre de vous différencier des autres entraîneurs.

L’implémentation d’une solution technologique telle qu’EQUIMETRE constitue un nouveau service proposé par l’écurie. Ainsi, cette nouveauté peut être facturée sur la pension. De nombreux propriétaires nous contactent afin d’être mis en relation avec les entraîneurs membre de la communauté Equimetre.

Vous restez bien évidemment maître des informations que vous décidez de partager ou non, et vous entretenez ainsi une nouvelle forme de communication avec vos propriétaires, afin de maintenir la relation client.

Téléchargez l’un de nos exemples de rapports d’analyse pour en savoir plus !

Analysis report example from the Data Sucess Team
perspective visual reports
Rapport d'analyse

Conclusion

Pour conclure cet article, il semble pertinent de rappeler que les chevaux nous feront toujours mentir. C’est d’ailleurs parce qu’ils nous réservent des surprises que nous aimons autant ce sport !

Les données collectées sont de bons indicateurs mais elles ne peuvent pas se suffire à elles-mêmes. En effet, les chevaux sont des animaux sensibles, leurs performances et réactions ne peuvent pas être réduites à des chiffres. Les données sont à considérer comme un appui, non pas comme une science absolue. Ce ne sont pas les données qui font les bons chevaux, en revanche elles permettront peut-être de courir la bonne course au bon moment !

Si l’on considère le rôle des données dans d’autres sports professionnels, leur avènement dans le monde équestre ne fait aucun doute. En tant que pionnier dans ce domaine, Arioneo facilite la collecte des données de fréquence cardiaque, de vitesse et de locomotion des chevaux de course.

Mots clés : Equimetre, performance, témoignages, rentabilisation