Home 9 Témoignages 9 Témoignage Equimetre | L’expérience de Fergal Birrane

Fergal Birrane est un entraîneur de chevaux de course à Killala, sur la côte ouest de l’Irlande. Utilisateur Equimetre depuis 2020, il nous en a dit plus sur son expérience et son parcours de collecte et d’analyse de données.

“J’ai des chevaux qui ont couru ces dernières semaines, et je peux dire que le capteur Equimetre nous a montré que leurs performances s’amélioraient grâce à l’évolution des données. Un cheval a été deuxième la semaine dernière, et je savais que ce cheval allait très bien courir grâce à Equimetre.”

Avez-vous des chevaux qui courent dans les prochains jours ?

Oui, j’ai un deux ans qui doit courir la semaine prochaine. Il a terminé 5ème lors de sa dernière course, alors j’espère qu’il fera mieux lors de sa prochaine course à Dundalk. J’ai aussi un cheval qui s’appelle Boastie, il a été placé lors de ses quatre dernières courses sur 1 mile et maintenant je vais le faire monter en distance à 1m 3 f. J’espère que le rythme lui conviendra mieux.

Comment la collecte de données s’inscrit-elle dans la préparation de vos chevaux, dans votre prise de décision, dans vos engagements ?

Je trouve les données très intéressantes. Cela apporte de très bonnes informations sur l’entraînement de votre cheval. S’il y a un problème ou une blessure, cela le soulignera grâce à un changement de données anormal. J’aime varier le travail de mes chevaux afin de les faire courir sur différents types de pistes, différentes variations de pentes, et je trouve l’apport de données très complémentaire de mes observations.

Voyez-vous des différences dans les données lorsque vous faites courir vos chevaux sur différents types de terrains ?

Oui, j’ai vu d’énormes différences ! Nous avons notre plage locale, dont le terrain peut être souple. Nous observons une diminution de la vitesse tandis que l’intensité cardiaque double presque. J’ai découvert cela grâce à EQUIMETRE. La plage change tous les jours, donc il y a différents types de terrain. J’utilise Equimetre pour réguler l’intensité du travail de mes chevaux. Vous savez, parfois je peux en faire trop car le sable est trop souple. Je dois alors ralentir les jours suivants pour assurer la santé de mes chevaux. Cela diminue le risque de blessure.

Comment voyez-vous sur les données si vos chevaux sont en situation de surentraînement ?

En général, je le vois sur les données du rythme cardiaque. La récupération est plus lente et les chevaux sont en respiration anaérobie pendant un pourcentage plus élevé du temps de travail.

Quel a été le facteur déterminant qui vous a amené à collecter des données sur vos chevaux ?

L’élément principal pour moi était que la surface change tous les jours car j’entraîne mes chevaux sur la plage. Parfois les chevaux sont frais en début de semaine, et ils veulent faire trop de travail même si l’on demande au jockey d’y aller doucement. C’est la principale raison pour laquelle j’ai acheté le moniteur de rythme cardiaque, pour me donner des informations sur le niveau de travail que mes chevaux effectuent sur la surface de la plage. Les entraîneurs qui réussissent utilisent également des moniteurs cardiaques et j’ai pensé que ce serait un avantage concurrentiel d’avoir un capteur Arioneo, car de nombreux petits entraîneurs n’utilisent pas ce type d’appareil.

Partagez-vous les données avec vos propriétaires ?

Je trouve qu’il est préférable de les montrer à mon personnel. Grâce aux données de vitesse et de fréquence cardiaque, ils peuvent comprendre s’ils font trop ou pas assez de travail. Cela complète leurs sensations et leur apporte des indications sur leur rythme.

Par exemple, aujourd’hui, nous avons un très bon 2 ans, par Pride of Dubai. Le cavalier voulait savoir à quelle vitesse il allait, alors j’ai envoyé le rapport PDF.

J’ai des chevaux qui ont couru ces dernières semaines, et je peux dire que le capteur Equimetre nous a montré que leurs performances s’amélioraient grâce à l’évolution des données. Un cheval a été deuxième la semaine dernière, et je savais que ce cheval allait très bien courir grâce à Equimetre.

Avez-vous un exemple de cheval dont les données se sont améliorées avec le temps et l’entraînement ?

Boastie, il s’est vraiment amélioré. À la fin de son travail, nous avons constaté que sa fréquence cardiaque ne diminuait pas. Nous lui avons mis un attache-langue pour faire entrer plus d’air dans ses poumons, et ça a marché, ses performances de vitesse se sont améliorées !

Avez-vous vu la différence entre avant et après l’attache langue sur les données ?

Oui ! Le simple fait de mettre un attache langue l’a vraiment aidé à mieux respirer. Il va courir sous-peu.

Avant l’attache langue. 

La fréquence cardiaque reste élevée après l’effort, autour des 124 BPM.

Avec l’attache-langue

La fréquence cardiaque diminue dans le même temps que la vitesse. Ceci témoigne d’une meilleure récupération.

Comment voyez-vous l’avenir des courses de chevaux ? Et de l’entraînement des chevaux de course en 2050 ?

Je pense que grâce aux progrès technologiques, les courses de chevaux deviendront encore plus techniques et compétitives. Les progrès de la science ne laisseront aucun territoire inexploré et la capacité du cheval de course à courir non analysée. Les athlètes équins seront donc ultra-compétitifs et brillants. Les anciennes méthodes seront reléguées aux livres d’histoire et les méthodes modernes seront la norme.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Je trouve le capteur Equimetre extrêmement utile une fois que l’on commence à utiliser et à comprendre la collecte des données. Il devient un outil indispensable du métier. Il collecte des informations précises que vous ne pourriez que deviner autrement. Il peut également fournir des informations sur les saignements et les chevaux souffrant de problèmes cardiaques, en montrant des anomalies dans les données, ce qui peut vous conduire à une analyse et une investigation plus poussée de la part du vétérinaire des écuries. Je pense que chaque entraîneur devrait avoir un appareil pour obtenir de telles informations sur les entraînements.

Mots clés : equimetre témoignages, experience utilisateur, capteur connecté, horse data science